Fonctionnement général

Karaoké Mugen est un gestionnaire de karaokés.

Le but est que vous et vos invités/votre public créiez une liste de lecture (playlist) ensemble et chantiez dessus.

Comment ça marche

Dans les grandes lignes

Nous allons voir comment tout cela se configure pour une première utilisation.

Base de karaokés

Avant toute chose, il vous faudra une base de karaokés. Vous avez plusieurs choix :

Créer votre propre base

Pour cela, direction la page sur comment gérer votre base de karaoké, notamment si vous avez déjà des vidéos + fichiers .ass de karaoké à disposition.

Utilisez les samples fournis

Une série de 6 karaokés (en vrai on a triché, y'en a que 3 différents) est fournie avec Karaoké Mugen pour l'exemple.

Dans le .zip ou le dossier samples vous trouverez trois dossiers, karas, lyrics et videos.

Créez un dossier app à côté des exécutables ou dans le dossier de vos sources décompressées. Puis créer un sous-dossier data. Placez les samples dedans de façon à avoir des dossiers comme ceci :

app
 - data
    - karas
    - lyrics
    - videos

Récupérer une base existante

Vous pouvez récupérer et utiliser la base commune via son dépôt git ou en téléchargeant la dernière version (vidéos à part).

Utiliser git clone vous permettra de rester à jour, ce qui n'est pas le cas avec l'archive zip qui est un instantané à un instant T de la base.

Consultez la page du dépôt git de la base en lien juste au dessus poru plus d'informations.

Lancement

Téléchargement binaire

Double-cliquez sur l'éxecutable Karaoké Mugen sous Windows, Linux ou macOS et le tour est joué.

Téléchargement depuis les sources

Avec un invité de commande / terminal, allez dans le dossier de Karaoké Mugen et tapez la commande suivante :

npm start

Premier lancement

Voici ce qui devrait s'afficher (plus ou moins) dans une fenêtre.

Il s'agit de la fenêtre de logs. C'est votre amie, elle vous dira tout ce qu'il se passe dans Karaoké Mugen, même des choses que vous ne vouliez pas savoir.

Vous pouvez la minimiser si elle vous gêne, bien sûr.

+------------------------------------------------------------------+
| Project Karaoke Mugen                                            |
+------------------------------------------------------------------+


23:49:49 - info: [Launcher] Locale detected : fr
23:49:49 - info: [Launcher] Loaded configuration file
23:49:49 - info: [Launcher] Checking data folders
23:49:49 - warn: [DBI] Karaoke database not found
23:49:49 - info: [DBI] Generating database Starting database generation
23:49:49 - info: [DBI] Generating database Karaoke database created
23:49:49 - info: [DBI] Generating database Karaoke data folder read
23:49:49 - info: [DBI] Generating database Database tables created
23:49:49 - info: [DBI] Generating database Views created
23:51:17 - info: AddKara durationMs=87834
23:51:17 - info: [DBI] Generating database Karaoke count : 4828
23:51:17 - info: [DBI] Generating database Series count : 2502 (4679 links)
23:51:17 - info: [DBI] Generating database Tags count : 1050 (13123 links)
23:51:17 - info: [DBI] Generating database Alternative series name file found
23:51:19 - info: [DBI] Generating database Karaokes table filled
23:51:19 - info: [DBI] Generating database Tags table filled
23:51:20 - info: [DBI] Generating database Karaokes linked to tags
23:51:20 - info: [DBI] Generating database Series table filled
23:51:20 - info: [DBI] Generating database Alternative series names updated
23:51:20 - info: [DBI] Generating database Karaokes linked to series
23:51:20 - info: [DBI] Generating database Database generation successful!
23:51:22 - info: [DBI] Generating database Running user database integrity checks
23:51:35 - info: [DBI] Database interface is READY
23:51:36 - info: [PLC] Playlist controller is READY
23:51:36 - info: [Admin] Dashboard is READY and listens on port 1338
23:51:36 - info: [Admin] Go to http://192.168.0.7:1338
23:51:36 - info: [Webapp] Webapp is READY and listens on port 1337
23:51:36 - info: [WS] Websocket channel is READY and listens on port 1340
23:51:36 - info: [API] API server is READY and listens on port 1339
23:51:36 - info: [DBI] Karaoke count   : 4828
23:51:36 - info: [DBI] Total duration  : 7 day(s), 12 hour(s), 50 minute(s), 54 second(s)
23:51:36 - info: [DBI] Total series    : 2502
23:51:36 - info: [DBI] Total languages : 15
23:51:36 - info: [DBI] Total artists   : 443
23:51:36 - info: [DBI] Total playlists : 22
23:51:38 - info: [Player] Background generated
23:51:38 - info: [Player] Player interface is READY

On y voit que le logiciel initialise les différents composants. Notamment, comme il ne trouve pas de base de données, il va en créer une à partir de votre dossier app/data et de ce qu'il contient.

La génération de la base peut être quasi-instantanée si vous n'avez pas beaucoup de karaokés. Avec un peu moins de 5000 karaokés, ça peut prendre quelques minutes, mais ce n'est pas une opération que vous ferez très souvent. Selon si la base se trouve sur un SSD, un HDD, ou en réseau va aussi grandement influer sur la rapidité de sa génération.

Bases de données

Karaoké Mugen stocke ses données dans deux bases SQLite3 qui se trouvent dans le dossier app/db :

Lors d'une mise à jour du logiciel, les bases de données seront mises à jour en conséquence de façon transparente pour vous.

Que faire si je mets à jour mes karaokés ?

Cela veut dire que si vous ajoutez/supprimez des karaokés, vous devez regénérer votre base de données. Pour cela, deux solutions :

Fonctionnement

Si la génération s'est bien passée, la fenêtre de logs devrait afficher les statistiques des karaokés dans votre base :

23:51:36 - info: [DBI] Karaoke count   : 4828
23:51:36 - info: [DBI] Total duration  : 7 day(s), 12 hour(s), 50 minute(s), 54 second(s)
23:51:36 - info: [DBI] Total series    : 2502
23:51:36 - info: [DBI] Total languages : 15
23:51:36 - info: [DBI] Total artists   : 443
23:51:36 - info: [DBI] Total playlists : 22

Vous devriez également voir tous les composants prêts via des messages :

23:51:35 - info: [DBI] Database interface is READY
23:51:36 - info: [PLC] Playlist controller is READY
23:51:36 - info: [Admin] Dashboard is READY and listens on port 1338
23:51:36 - info: [Webapp] Webapp is READY and listens on port 1337
23:51:36 - info: [WS] Websocket channel is READY and listens on port 1340
23:51:36 - info: [API] API server is READY and listens on port 1339
23:51:38 - info: [Player] Player interface is READY

Une fenêtre devrait également s'ouvrir dans le coin inférieur droit avec un fond d'écran et des indications avec un QRCode :

Background

Le QR Code et l'adresse indiquée serviront à votre public pour se connecter à l'interface de sélection des karaokés. Il s'agit de votre adresse de réseau locale. En aucun cas il ne s'agit de votre IP Internet. Seuls les personnes sur votre réseau local peuvent participer.

Par défaut, Karaoké Mugen est configuré en mode PIP : Picture in Picture. Le player vidéo qui va jouer vos karaokés est une petite fenêtre pour vous permettre de le tester. Pour l'avoir sur votre écran il va falloir acheter la clé de licence DLC... euh, configurer l'application.

Ce mode PIP est idéal pour effectuer des tests, ou avoir le kara qui se joue en arrière plan pendant que vous travaillez.

Forcer Karaoké Mugen à quitter

Appuyez sur CTRL+C dans la fenêtre de logs pour fermer l'application (ou fermez la fenêtre).

Lecteur vidéo

Le lecteur vidéo utilisé est mpv, que vous pouvez trouver sur son site web, mpv.io.

Ce lecteur possède quelques raccourcis clavier utiles :

Ces touches ne fonctionneront que si vous avez le "focus" sur le lecteur vidéo. Cliquez dans la fenêtre pour obtenir le focus.

Vous pouvez également déplacer la fenêtre à votre guise sur votre écran. Par défaut, elle est toujours au dessus des autres, mais cela peut être configuré.

Interfaces

L'interface invité

Entrez tout simplement l'adresse indiquée par le fond d'écran du lecteur vidéo !

Vous arriverez alors sur l'interface suivante :

Exemple d'interface invité

Si vous pouvez bien sûr ajouter des karaokés et consulter la liste de lecture depuis cette interface, vous ne pouvez pas lancer le player, car seul l'administrateur le peut !

L'interface administrateur

Vous pouvez vous connecter depuis votre propre machine ou une autre à la page d'administration via l'adresse http://<votre_ip>:1337/admin. Regardez le fond d'écran du player, votre adresse IP est indiquée !

Exemple d'interface admin

Vous pouvez facilement depuis le panneau d'administration gérer le lecteur (en haut) et vos différentes listes de lecture. Ici, on a la liste de tous les karaokés à gauche, et la liste de lecture courante à droite.

Essayez d'ajouter des karaokés dans la liste de lecture courante et appuyez sur Play !

Pour plus d'informations sur l'interface, consultez la section interface web !

Listes de lecture

Vous pouvez créer autant de listes de lecture que vous voulez. Ces listes peuvent être utiles pour préparer à l'avance des soirées, ou bien pour écouter des chansons selon vos humeurs.

Une liste de lecture peut avoir autant de karaokés que vous le souhaitez, mais un karaoké ne peut pas exister deux fois dans la même liste de lecture.

Deux listes de lectures sont indispensables. Vous devez absolument les avoir :

Liste de lecture publique

La liste de lecture publique est une liste de suggestions. Elle est principalement utilisée dans le mode de karaoké public (voir plus bas). Si vous faites un karaoké en mode privé (par défaut) vous n'avez pas à vous en soucier.

Liste de lecture courante

C'est la liste de lecture principale ! C'est la liste à partir de laquelle Karaoké Mugen lancera les karaokés.

Dans un karaoké en mode privé (par défaut) quand le public choisit une chanson, elle est ajoutée à la fin de cette liste.

Liste noire

Karaoké Mugen propose un système de liste noire (blacklist) fonctionnant par critères.

Les karaokés de cette liste n'apparaîtront plus dans la base de karaokés visible du public. Les administrateurs par contre peuvent toujours les voir.

Vous ne pouvez pas directement ajouter de karaokés à la liste noire, mais vous pouvez définir des critères de sélection. Une fois ceux-ci définis, Karaoké Mugen générera une liste noire pour vous.

Les critères sont :

Lors de la génération de la liste noire, tous les karaokés présents dans la liste blanche ne sont pas pris en compte.

Liste blanche

Dans cette liste, vous pouvez ajouter tous les karaokés dont vous voulez empêcher le bannissement même s'ils sont pris en compte dans la liste noire. Par exemple, si vous voulez bannir tous les karaokés de mechas, vous pouvez vouloir garder celui de King Gainer, parce qu'il est cool.

L'ajout d'un karaoké à la liste blanche se fait en l'ajoutant depuis une autre liste (votre liste de favoris par exemple)

Mode de karaoké

Deux modes sont disponibles selon votre public et peuvent être changés à tout moment.

Mode privé

C'est le mode par défaut !

En privé, vous êtes bien, posés avec vos amis, et vous voulez vous faire un karaoké : vous savez avec qui vous chantez. Chaque karaoké ajouté via l'interface invité arrive dans la liste de lecture courante et est donc traité à la suite par le lecteur vidéo.

Il s'agit du mode le plus simple pour s'amuser en karaoké.

Mode public

Vous êtes en public, c'est à dire avec des gens que vous ne connaissez pas forcément et vous ne voulez pas que tout le monde ajoute n'importe quoi à la liste de lecture comme ça.

Cela tombe bien, le mode public est là pour ça !

Grâce à ce mode, plutôt que d'arriver directement dans la liste de lecture courante, les karaokés ajoutés par vos invités / votre public arriveront dans la liste de lecture publique. Il faut donc la traiter comme une liste de suggestions de votre public. A vous ensuite d'ajouter les karaokés que vous jugez pertinents dans la liste courante.

Pour le moment il n'y a pas de moyen d'empêcher les gens de flooder la liste de suggestions ou la liste courante, mais cela est prévu.

En savoir plus...

Jetez un oeil à la configuration, l'interface Web et à la gestion de la base de karaokés pour en savoir plus !