Se lancer

Réaliser le karaoké en lui-même

L'espace de travail

En ouvrant Aegisub, vous tombez tout d'abord sur une interface quasiment vide. Avant de se mettre au boulot, il faut la remplir.

Tout d'abord, allez dans "Vidéo > Ouvrir une vidéo", et sélectionnez votre vidéo (duh!). Puis, ouvrez votre fichier de sous-titres via "Fichier > Ouvrir des sous-titres" ou le bouton .

Vous devriez donc avoir un écran similaire au mien, où je suis en train de réaliser le Karaoké de l'OP2 de BTOOOM!

Il peut y avoir deux différences, en rapport avec l'audio :

Si tout est bon, faites "Fichier > Enregistrer les sous-titres sous..." afin de créer un fichier au format ASS (sous-titres) et non plus en texte plat. Nommez votre fichier .ass avec le même nom que choisi précédemment pour votre vidéo. Par exemple JAP - Macross Frontier - OP2 - LION.ass

Les styles de sous-titres

Il vous faudra ensuite intégrer le "style" de sous-titres Karaoke Mugen à votre script. Pour cela, l'idéal est de commencer par définir la résolution de la vidéo au sein du script en allant dans le menu "Fichier > Propriétés", puis de cliquer sur le bouton "De la vidéo".

Cliquez ensuite ici pour télécharger le script correspondant à votre résolution de vidéo, si vous ne l'avez pas déjà sur votre machine.

Ensuite, allez dans "Sous-titres > Gestionnaires de style". Cliquez sur "Importer depuis un script" et sélectionnez le fichier téléchargé correspondant à votre résolution. Importez le style "Default" en cochant la case à sa gauche puis en cliquant sur "OK", confirmez que vous voulez remplacer le style existant, et c'est bon !

Si la résolution sur laquelle vous voulez travailler n'est pas disponible, n'hésitez pas à le signaler sur le Discord !

Autrement, sélectionnez la résolution la plus proche et vous ajusterez légèrement le style Default plus tard, lorsque vos sous-titres seront presque prêts. Pour cela, dans le Gestionnaire des Styles, sélectionnez le style "Default" et cliquez sur "Édition".

Laissez les paramètres "Divers", notamment les "Échelle X%" et "Échelle Y%" qui doivent rester à 100 sous peine d'être rattrapé par la police du bon goût. En revanche, pour adapter votre style à une résolution un peu exotique, n'hésitez pas à changer la taille de la police, mais également celle du contour afin que votre Karaoké reste lisible.

Ce menu peut également vous servir si l'une de vos paroles se retrouve sur deux lignes à un poil d'image près.

La synchronisation "simple" (ou timing)

On est prêts pour bosser ! Pour toute cette étape, je vous conseille de désactiver le "Replacement automatique du curseur vidéo au temps de début de la ligne active" en cliquant sur le bouton . Ça vous évitera la crise de nerfs.

Le but de cette étape est de synchroniser chaque ligne de paroles à l'écran. On ne s'occupera du syllabe-par-syllabe qu'ensuite.

J'aimerais attirer votre attention sur trois éléments de la "box sous-titres" :

(1) : le temps de début d'apparition de votre sous-titre.

(2) : le temps de fin d'apparition de votre sous-titre.

(3) : le "CPS" (Character Per Second) de votre sous-titre : le nombre de caractères de votre sous-titre divisé par le nombre de secondes. Il doit être TOUJOURS inférieur à 15.

Vous l'aurez compris, le but de cette étape, c'est grosso-merdo de renseigner le temps de début d'apparition et de fin d'apparition du sous-titre, en respectant le CPS.

Voici les étapes afin de renseigner chaque ligne :

  1. Lisez votre vidéo via le bouton en dessous de la prévisualisation de celle-ci, et faites pause avec . Juste à droite du bouton . Vous aurez alors l'information concernant le temps où vous avez fait pause, sous le format "heure:minute:seconde:centièmeSeconde".
  2. En étant placé sur la bonne ligne, maintenez CTRL+3 pour que ce temps devienne celui du début de votre ligne.
  3. Reprenez ensuite la lecture et faites pause à la fin du chant de votre ligne courante.
  4. En étant placé sur la bonne ligne, maintenez CTRL+4 pour que ce temps devienne celui de la fin de votre ligne.
  5. Sélectionnez la ligne suivante et continuez progressivement votre lecture jusqu'à synchroniser toutes vos lignes !

Notez que si vous progressez trop vite dans votre lecture, le bouton vous permet de recommencer la lecture à partir du temps de début d'une ligne. Pratique si vous avez des difficultés avec le curseur sous la prévisualisation de la vidéo ! Vous pouvez aussi utiliser les flèches gauche et droite de votre clavier, qui par défaut vous font respectivement reculer et avancer d'une image au sein de votre vidéo.

Si vous êtes un poil perfectionniste, une fois votre synchronisation terminée, vous pouvez utiliser les astuces ci-dessus afin d'ajuster votre premier jet via les "timeplans" : il s'agit de synchroniser les changements de plans de la vidéo avec les sous-titres, le cas échéant. Ça peut éviter des maux de crâne à vos spectateurs les plus sensibles. L'idée est donc de lire chacun de vos sous-titres, et d'ajuster les temps pour correspondre à l'image près à un changement de plan si cela est possible sans perdre l'avance d'une seconde qui est bien plus importante !

La synchronisation "par syllabe" (ou time en k)

C'est bon, toutes vos lignes sont synchronisées aux petits oignons ? Parfait, le vrai fun commence ! Car un vrai karaoké, c'est aussi guider vos potes qui ne connaissent pas la chanson ! Il est temps de réaliser la synchronisation syllabe-par-syllabe de vos lignes !

L'idée, c'est d'afficher d'abord votre ligne de sous-titre en orange, puis de mettre les syllabes en blanc au rythme de la chanson. Pour ça, on va utiliser des balises, ou plus précisément des balises {\k}. Si vous êtes un newbie complet en informatique, je vous laisse consulter la page Wikipédia qui saura mieux vous définir que moi ce qu'est une balise.

Chaque syllabe de nos lignes de sous-titre sera donc séparée par une balise {\kX}, où "X" est le nombre de centièmes de seconde s'écoulant avant l'affichage en orange de tout le texte suivant la balise, et ce jusqu'à la suivante (le cas échéant). Concrètement, ça signifie que ma première ligne de texte va passer de "akaku somatta rashinban" à quelque chose comme ""{\k11}a{\k26}ka{\k19}ku {\k24}so{\k24}mat{\k23}ta {\k11}ra{\k23}shi{\k28}n{\k23}ba{\k13}n".

Ne prenez pas peur ! Je vous vois imaginer devoir mesurer avec minutie chaque centiseconde de chaque parole, mais n'ayez crainte : Aegisub dispose d'un Assistant Karaoké ! Et on va l'activer immédiatement en appuyant sur .

Vous constaterez alors deux changements dans votre interface, en haut à droite : votre texte apparaît maintenant mot-par-mot sur votre spectre sonore, et ce même texte prédécoupé apparaît en bas dudit spectre. Vous remarquerez au passage qu'il est possible d'effectuer un zoom horizontal et/ou vertical du spectre via les ascenseurs à droite de ce dernier. N'hésitez pas à en abuser selon le contexte.

La première étape pour timer en k une ligne via l'assistant Karaoké, c'est délimiter les syllabes. Pour ça, on va concentrer sur notre ligne recopiée en dessous du spectre audio. Si vous placez votre souris dessus, vous verrez un curseur sur le long de la case. C'est donc sur cette partie de l'écran que vous délimiterez les syllabes, en cliquant à chaque intersection vous semblant nécessaire.

Quelques règles pour se faire :

Allez, un petit exemple pour la route :

Une fois que votre découpe vous satisfait, vous pouvez cliquer sur . En revanche, si vous vous trompez sur une seule découpe, vous êtes obligé d'effacer l'intégralité de la découpe de la ligne via .

Une fois validé, vous verrez quelques changements sur l'interface : le découpage syllabique est effectué sur le spectre, là où vous l'avez effectué plus tôt, et des balises {\k} ont été générées avec des temps plus ou moins aléatoires.

Ensuite, il ne vous reste plus qu'à faire joujou avec les lignes jaunes pointillées du spectre pour faire correspondre chaque zone de ce dernier à une syllabe ! Pour vous aider, vous pouvez utiliser : votre oreille, les boutons , et que vous connaissez déjà par cœur, * le spectre audio.

Notez qu'une barre blanche s'affiche lors de la lecture pour vous indiquer où en est la vidéo, mais qu'elle ne reste malheureusement pas affichée lors de la pause.

N'hésitez pas à utiliser les flèches droite et gauche du clavier lorsque vous êtes sur le spectre audio pour bien réécouter chaque syllabe, et ajuste les lignes jaunes avec précision.

Cette étape est longue et laborieuse, et vous ne serez pas forcément en rythme lors de vos premières réalisations, mais ne perdez pas espoir : la rapidité comme la précision viennent à force d'entraînement. Promis juré, petit scarabée.

Pour les karaokés non japonais

Les langues latines ayant des coupes moins franches au niveau du découpage par syllabe, il se peut que vous préfériez un remplissage "progressif" de la couleur blanche sur la couleur orange. Parfait : la balise {\kf} est là pour ça !

Une fois l'intégralité de votre karaoké timé selon le processus ci-dessus, allez dans "Edition > Rechercher et remplacer", et cherchez "{\k" (oui oui, sans fermer le crochet) pour le remplacer par "{\kf" (idem, ne fermez pas le crochet). Cliquez sur "Remplacer tout" et hop, la magie opère et votre Karaoké a désormais un remplissage syllabique progressif ! C'est beau.

Autres types de balises

Si vous corrigez certains karaokés, vous pourrez trouver d'autres balises. La liste ci-dessous répertorie les plus fréquentes et n'est en rien exhaustive. Contrairement à celle du site officiel Aegisub (en anglais).

Application du script

Une règle fondamentale de Karaoke Mugen est que les sous-titres doivent être lisible : ainsi, une ligne de texte apparaîtra ~1s avant qu'elle ne commence à être chantée.

Une fois la synchronisation "en k" terminée, il suffit d'appliquer un script, qui permettra à la fois de faire apparaître chaque ligne 1 seconde plus tôt et d'ajouter un effet de fondu aux phrases.

  1. Insérez une ligne tout en haut : clic droit > Insérer (avant)
  2. Mettez dans le champ Texte le code suivant : !retime("line",($lstart<1000) and -$lstart or -1000,100)!{\fade(255,0,255,0,!($lstart<1000) and ($lstart-150) or 850!,!1000 + $ldur!,!1100 + $ldur!)\k!($lstart<1000) and ($lstart-100)/10 or 90!}
  3. Ajoutez ceci dans le champ Effet : template pre-line all keeptags
  4. Cochez "Commentaire"
  5. Appliquez-le en allant dans : Automatisme > Appliquer le modèle karaoké

Alternativement, il est possible de copier-coller le texte suivant en sélectionnant la première ligne de votre karaoké : Comment: 0,0:00:00.00,0:00:00.62,Default,,0,0,0,template pre-line all keeptags,!retime("line",($lstart<1000) and -$lstart or -1000,100)!{\fade(255,0,255,0,!($lstart<1000) and ($lstart-150) or 850!,!1000 + $ldur!,!1100 + $ldur!)\k!($lstart<1000) and ($lstart-100)/10 or 90!}


ALTERNATIVE

Lors de l'étape 2 du tuto ci-dessus, vous pouvez également utiliser le code suivant : !retime("line",$start < 900 and -$start or -900,200)!{!$start < 900 and "\\k" .. ($start/10) or "\\k90"!\fad(!$start < 900 and $start or 300!,200)}

L'effet est similaire, mais la ligne est plus simple dans sa syntaxe. Par ailleurs, si pour les besoins d'un karaoké, vous voulez que le délai d'apparition de vos lignes soit plus court (que 0.9 seconde pour la ligne ci-dessus et qu'une seconde pour la ligne proposée à l'étape 2), il vous suffit de remplacer tous les 900 par la valeur souhaitée en millisecondes (ex. 500) et le \k90 par la même valeur divisée par dix (ex. \k50 si vous avez remplacé les 900 par des 500).


Si tout est bon, vous obtenez ça :